calimero
Hello Guest! Please sign in or register!

Author Topic: Histoire de l'Europe = Renaissance / Rinascimento / Renesans / Renascença /  (Read 1472 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Lugdu

  • Super-Hero Member
  • ******
  • Thank You
  • -Given: 1175
  • -Received: 682
  • Posts: 1634
  • Country: fr
  • https://www.youtube.com/watch?v=FOCucJw7iT8
Re: la Suisse à l'heure de la Renaissance (CH)
« Reply #15 on: March 24, 2017, 16:06 »
la Suisse à l'heure de la Renaissance / Schweiz in der Zeit der Renaissance / Svizzera al tempo del Rinascimento

En 1422, les Ligues Grises (ou des Grisons) commencent à se former.
Mais de 1439 à 1450 la guerre de Tockenbourg met les Suisses aux prises les uns avec les autres.
Les Suisses sont aussi attaqués à l'improviste par la France, que l'empereur Ferdinand-III d'Autriche a appelée à son secours (1444), et 1600 combattants sont exterminés, après une héroïque résistance, à la bataille de St-Jacques, par le dauphin français.
Cependant, tout rentre dans l'ordre en 1450 ; la paix est conclue en 1453 avec la France.
Mais bientôt les Suisses ont de nouveau leur indépendance menacée par l'ambition de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne (1475) : ils repoussent cet ennemi redoutable et portent un coup mortel à sa puissance en 1476, et le renom de leur bravoure devint européen.
De là leur alliance (dite Union Héréditaire) avec la France et l'Autriche, puis le traité de Bâle avec l'Empire, qui renonce à toute prétention sur la Suisse en 1499. 

Début XVI°, les Suisses furent recherchés comme troupes mercenaires.
Après la bataille de Marignan (1515), ils concluent avec la France une Alliance Perpétuelle (1516), qui est toujours respectée.
De 1512 à 1530, les Grisons participent à la guerre de Trente-Ans.


Lugdu

  • Super-Hero Member
  • ******
  • Thank You
  • -Given: 1175
  • -Received: 682
  • Posts: 1634
  • Country: fr
  • https://www.youtube.com/watch?v=FOCucJw7iT8
Paul Oskar Kristeller < https://en.wikipedia.org/wiki/Paul_Oskar_Kristeller > a écrit :
"Les hommes de la Renaissance croyaient que l'Antiquité classique était sous bien des aspects unâge parfait ; qu'elle avait été suivi d'une longue période de déclin : lÂge Sombre dit Moyen-Âge ; que c'était la tâche et le destin de leur propre époque que d'effectuer une renaissance de l'Antiquité, se son savoir, de ses arts et de ses sciences"

Lugdu

  • Super-Hero Member
  • ******
  • Thank You
  • -Given: 1175
  • -Received: 682
  • Posts: 1634
  • Country: fr
  • https://www.youtube.com/watch?v=FOCucJw7iT8
Re: Renaissance = les humanises
« Reply #17 on: April 22, 2017, 19:05 »
*Les humanistes (c'est-à-dire ceux qui avaient étudié les humanités (XIV°= grammaire latine, rhétorique, histoire, poésie, éthique) ont bénéficié de l'introduction du papier (meilleur marché que le parchemin ou le papyrus), du commerce des livres manuscrits, puis à la fin du XV° de la diffusion de l'imprimerie.
Ils se sont livrés à la collecte et à la traduction en latin [langue universelle des lettrés européens occidentaux], langue plus accessible que les textes en grec. Ils ont contribué à enrichir les bibliothèques occidentales privées. (…) Cette résurrection grecque est en partie dûe à l'afflux de réfugiés de Constantinople. PP89
(…)
La grande différence avec le Moyen-Âge est que l'on peut alors s'occuper de littérature et de philosophie, ou de connaissance en général, sansse référer à la religion. pp94
en //
En matière religieuse, c'est aussi le retour aux textes originaux,
Erasme publie le Nouveau Testament grec, Luther traduit la Bible de l'hébreu et du grec.

L'homme idéal passa du saint ou du chevalier féodal/, à l'homme d'affaires cultivé. pp91

d'après Eugen Weber "Une Histoire de l'Europe" 1971 les humanistes

*À la fin du XIV° = 45 universités en Europe (studia generalia)
au XV° = + 33 universités
puis dans les décennies suivantes = + 30~ aussi

*Dans votre pays quand est fondée la 1°université ?
« Last Edit: April 22, 2017, 19:16 by Lugdu »

Lugdu

  • Super-Hero Member
  • ******
  • Thank You
  • -Given: 1175
  • -Received: 682
  • Posts: 1634
  • Country: fr
  • https://www.youtube.com/watch?v=FOCucJw7iT8
Pour Paris, 1°université : voir le chapitre sur le Moyen-Âge = XIII°
< http://www.europe-forum.info/index.php?topic=1976.msg14887;topicseen#msg14887 >

Lugdu

  • Super-Hero Member
  • ******
  • Thank You
  • -Given: 1175
  • -Received: 682
  • Posts: 1634
  • Country: fr
  • https://www.youtube.com/watch?v=FOCucJw7iT8
d'après Eugen Weber "Une Histoire de l'Europe" 1971 Principautés & Puissances
Quote
C'est à l'aube du XVI°siècle que surgissent souverains et monarchies modernes. Ils sont tout puissants (ou aspirent à le devenir) (…)
Sous l'influence des juristes chargés d'étayer les arguments du roi contre les vassaux et le clergé dont il disputait l'autorité, le droit romain se répandit depuis l'Italie dans toute l'Europe à partir du XIII°. Le princeps incarne la totalité du pouvoir / sa volonté est loi… La notion de prince répondait au besoin de quelque autorité centrale forte, imposant ordre et unité à un assemblage disparate de pays, cités, fiefs… il coordonne les activités… (…)
En pratique, les débuts de l'ère moderne voient une nette consolidation du pouvoir central (Angleterre, France, Espagne, mais aussi en Allemagne où quelques maisons princières émergent des survivances du Moyen-Âge). (…)

Il est difficile de dire si l'idéal répondit aux circonstances ou si les circonstances trouvèrent une justification dans la remise à neuf des notions exhumées du passé !

Quote
Centraliser n'était pas tâche aisée. Les états médiévaux relevaient plus du concept que de la réalité: leur territoire évoquait un puzzle de possessions enchevêtrées dans des liens de vassalité.

Le 3 avril 1559, les représentants d'Henri-II de France et de Philippe-II d'Espagne signent le Traité de Cateau-Cambresis. Le 11 avril 1713, la France, l'Espagne, l'Angleterre et les Provinces-Unies concluent le Traité d'Utrecht. Entre ces 2 dates naît l'Europe moderne. (…)
Les états sont personnifiés par leurs dirigeants.

Lugdu

  • Super-Hero Member
  • ******
  • Thank You
  • -Given: 1175
  • -Received: 682
  • Posts: 1634
  • Country: fr
  • https://www.youtube.com/watch?v=FOCucJw7iT8
la chaîne de TV ARTE rediffuse 2 documentaires "À la Conquête du Monde" dans lequel il question du Britannique Francis Drake (~1540 /27 janvier 1596), qui après le Portugais Magellan (Fernão de Magalhães 1480/1521) fit le tour du monde en navire.
< https://en.wikipedia.org/wiki/Francis_Drake >
< https://en.wikipedia.org/wiki/Ferdinand_Magellan >
ARTE = https://www.arte.tv/fr/videos/041863-001-A/a-la-conquete-du-monde = Magellan
ARTE = https://www.arte.tv/fr/videos/041863-002-A/a-la-conquete-du-monde = Drake


Lugdu

  • Super-Hero Member
  • ******
  • Thank You
  • -Given: 1175
  • -Received: 682
  • Posts: 1634
  • Country: fr
  • https://www.youtube.com/watch?v=FOCucJw7iT8
Re: Maximilian-I von Habsburg
« Reply #21 on: August 19, 2017, 16:58 »
samedi 19 août 2017 à 20h50 sur ARTE-TV + 7 jours au moins sur internet
un documentaire

Portrait de l'empereur Maximilien-Ier (1459-1519), qui a œuvré toute sa vie pour faire de l’Autriche une superpuissance européenne et a renforcé pour des siècles l’emprise de la dynastie des Habsbourg.

Né en 1459, Maximilien-Ier grandit à la cour de son père Frédéric-III, archiduc d’Autriche à la tête du Saint Empire Romain Germanique. Sa mère Aliénor de Portugal meurt alors qu’il n’a que 8 ans. En 1477, il parvient, grâce à l'entremise de son père, à obtenir la main de Marie de Bourgogne, riche héritière de Charles-le-Téméraire, dont la dot inclut les Pays-Bas bourguignons. Ce mariage attise les convoitises : Maximilien est vite obligé de défendre l’héritage de sa femme face à Louis-XI, le voisin français. La mort accidentelle de Marie en 1482 le contraint ensuite à de subtils jeux d’alliances pour étendre la zone d’influence des Habsbourg. Ainsi, il marie son fils Philippe-le-Beau à Jeanne, fille de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle de Castille, puis ses petits-enfants aux enfants du roi de Hongrie et de Bohême. Ce documentaire revient sur la destinée de cet empereur que l’on surnomme "le dernier chevalier", qui a fait de l’Autriche une superpuissance européenne et a renforcé pour des siècles l’emprise de la dynastie des Habsbourg.
< https://www.arte.tv/fr/videos/068403-000-A/maximilien-d-autriche >
//
Durch seine Liebesheirat mit Maria von Burgund, der Erbin des reichsten Herzogtums dieser Epoche, macht Prinz Maximilian von Habsburg das Haus Österreich zu einer europäischen Supermacht. Das Doku-Drama porträtiert den späteren Kaiser Maximilian und erzählt, wie dieser fromme und kluge Herrscher die Grundlagen für den Aufstieg der Habsburger zur Weltgeltung legt.

Maximilian von Habsburg wächst am Hofe seines Vaters, des Kaisers Friedrich-III, heran. Seine portugiesische Mutter Eleonore stirbt früh. Sie pflanzt ihrem Sohn die Liebe zu allem Ritterlichen ein. Es ist die zweite Hälfte des 15. Jahrhunderts, eine Zeit des Umbruchs zwischen spätem Mittelalter und Früher Neuzeit. Die Habsburger schreiben damals noch nicht europäische Geschichte. Sie stehen mit dem Rücken zur Wand, sind bankrott. Überraschend stirbt da der reichste Fürst dieser Epoche, Herzog Karl-der-Kühne von Burgund. Eine Heirat mit seiner Erbin ist die Chance für Habsburg, an Geld zu kommen. Doch Maximilian ist nicht der einzige Anwärter auf Marias Hand und Herzogtum. Was für ihn als Abenteuer beginnt, wird zu einem Kampf auf Leben und Tod. Und doch wird aus der Zweckheirat mit einer reichen Erbin eine der großen Liebesgeschichten dieser Zeit. Der ritterliche Maximilian und die schöne und kluge Maria von Burgund – mit beiden beginnt der Aufstieg Habsburgs zur dominierenden europäischen Macht. Das aufwendige Doku-Drama erzählt von dieser welthistorischen Liebe und porträtiert die Persönlichkeit und das politische Wirken des späteren Kaisers Maximilian. Nach dem frühen Tod Marias muss er ihr Erbe für seine Kinder verteidigen – vor allem gegen Frankreich. Mit seinen Kindern und Enkeln setzt die Heiratspolitik ein, die paneuropäische Machtgeflechte schafft. Reformen im Innern sollen das Reich stärken. Den Kämpfer, Frauenhelden und politischen Draufgänger Maximilian wird man später den letzten Ritter nennen. Und doch ist er ein Herrscher, der auf Landsknechte setzt, um Politik zu machen.
< https://www.arte.tv/de/videos/068403-000-A/liebe-geld-und-macht-maximilian-i >